Repères contemporains. La disparition en 1990, du courant du réalisme critique soviétique, imposé pendant 45 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, dans tous les domaines de la vie culturelle, a initié l‘ouverture vers l’intégration de la culture des pays de l’Europe de l’Est, dans le monde culturel européen et mondial. Dans ce nouveau contexte, la création artistique roumaine, liée au monde latin par ses origines, culturellement européenne, attachés aux nouvelles orientations, connaît un plein essor, une affirmation et une présence de plus en plus visible dans l’Occident. Les artistes peintres roumains, présents sur les cimaises européennes, en reçoivent continuellement une juste confirmation. Soleil de l’Est, intégré dans ce mouvement, selon ses compétences et expériences, s’y implique pleinement.

Le Salon de peinture Roumanie Contemporaine en est le sommet et le résumé de 18 ans d’activité de l’association « Soleil de l’Est », avec plus de 80 expositions organisées dans de prestigieux endroits : Château royal de Collioure, Maison de la Charente maritime, Fondation Taylor Paris Montmartre, galerie Foyer Main Building OEB – La Haie, Pays-Bas, galerie Apollo et salle du Parlement, Bucarest, Roumanie.

La plus part des œuvres exposées lors du présent salon, représentent l’implication et l’immortalisation sur toile, des impressions et des émotions acquises par les artistes roumains, lors de leur participation à l’atelier de création Soleil de l’Est en France, à Briare, Collioure, Elne, Font-Romeu, Barcarès, Briare et Tours. Sachant que l’art pour être connu doit circuler, la création picturale de la Roumanie contemporaine, visible en Europe, fait partie désormais de notre quotidien culturel.

De cette manière, l’association « Soleil de l’Est » contribue à sa mesure, à la création de la grande Europe culturelle, forte et unie par la culture, de l’Atlantique à l’Oural.

Historique. La Roumanie, petite soeur de la France, est devenue francophone depuis la période du Second Empire, quand beaucoup de jeunes roumains sont venus en France, afin de suivre des études, notamment à la célèbre Sorbonne. A leur tour, leurs enfants ont suivi le même parcours. Par la suite ce mouvement a fait boule de neige. Les intellectuels roumains parlaient entre eux, chez eux, le français. Par la suite, pendant la seconde moitié du 19ème siècle, la justice, l’administration, l’enseignement, l’armée, le code civil et pénal,  sont inspirées de la législation française. L’union des principautés roumaines dans un seul état, en 1859, a été réalisée avec le soutien efficient de l’empereur Napoléon III. Etant un pays de langue d’origine latine, comme la France, la Roumanie moderne a connu un développement culturel inspiré principalement de la culture française. A la fin du 19ème siècle, deux génies de la peinture roumaine, Nicolae Grigorescu et Ion Andreescu, ont passé plusieurs années à Paris et  Barbizon. D’autres personnalités roumaines ont trouvé leur consécration en France : le artiste, précurseur de la sculpture moderne, Constantin Brancusi, le compositeur Georges Enescu, l’actrice Elvire Popesco, les écrivains Gheorghiu et Cioran, et pendant nos jours, l’artiste peintre Horia Damian, pour ne pas citer que quelques noms.

A son tour, l’association « Soleil de l’Est » a invité en France depuis 2001, pour des séjours de documentation et de création, dans des hauts lieux de la culture française, lors de sa résidence d’artistes – atelier de création, plus de 70 artistes peintres roumains de haut niveau. Tous les artistes ont été impressionnés et marqués de travailler sur les traces des grands maîtres de la peinture impressionniste et post, de vivre un mois en pleine harmonie avec les couleurs et les lumières qui ont donné naissance aux grands courants de la peinture moderne et contemporaine. Plusieurs artistes de la liste attachée (Buba, Cretu, Fântânariu, Guguianu, Maniu, Paraschiv, Velicu) en ont été des résidents à la Cité Internationale des Arts à Paris.

La manifestation culturelle proposée représente à une étape supérieure, la continuation d’une tradition séculaire, de liaisons et d’échanges culturelles entre les deux pays, la France et la Roumanie.

 

Objectif principal : Présentation des nouvelles orientations de la peinture contemporaine roumaine à l’attention du public parisien et des officiels de la culture française.

 

Objectifs secondaires : Affirmation de la Roumanie en tant que pays culturel francophone.

Confirmation de la place de la peinture contemporaine roumaine dans l’actuel contexte culturel européen.

Création des liens spirituels et professionnels entre des artistes peintres d’origine roumaine, résidents sur Paris, et leurs confrères résidents dans d’autres pays de l’Union Européenne.

Connaissance du public français, avisé et bon connaisseur des beaux-arts, d’une expression artistique de haut niveau qualitatif, peu connue en France jusqu’au présent.

 

Partenaires : Le Salon de peinture Roumanie Contemporaine aura lieu sous le haut patronage de SEM  Bogdan MAZURU, Ambassadeur de Roumanie en France.

D’autres partenaires annoncés à ce jour: Cité Internationale des Arts Paris, Galeries Dana – Iasi, Roumanie, Département pour les Roumains de Partout, Salon Sarria, Media Modernism Roumanie, Halewood Roumanie, et les municipalités de Tours (37),  Briare (45), Collioure (66) de France.

 

Artistes participants : L’idée de l’organisation d’un salon européen de la peinture roumaine est venue spontanément, à l’occasion des contacts avec des peintres roumains, en Roumanie, mais aussi en France et en Allemagne et Italie. Le lieu de la présente manifestation a été immédiatement accepté lors de nos dialogues : bien évidement c’est Paris, le lieu éternel de maximale importance où c’est affirmé, et s’affirme continuellement la peinture. Chaque année l’association invite en France à la résidence d’artistes – atelier de création, des peintres roumains résidents en Roumanie et dans d’autres pays de l’UE. Les œuvres des artistes les plus représentatifs de l’actualité, depuis deux décennies, ont été présentées par « Soleil de l’Est » lors de ses manif culturelles à Paris – Montmartre, Fondation Taylor, à Perpignan, Collioure, Tours, Poitiers et à La Haye au Pays Bas, lors de la Journée internationale de la francophonie.

 

Artistes participants au salon – en ordre alphabétique –

ANGHEL I. Gheorghe – ATANASIU-DELAMARE Ion – BABA Dorin – BANUS Tudor – BÂRSAN Cornel – BELOESCU Calin – BIALCOVSKI Dalia – BLENDEA Constantin – BOCA Ilie – BOTEZ Doïna – BUBA Adrian – CHIRA Adrian – CHIREA Viorel – CINTEANU Mariana – CIOBANU Cristina, CIOCA Dan – CIOCOIU Emil – COSOR Viorel – COSTEA Gelu – CRACIUN Daniel – CUCERZAN Horea – DANESCU Antoinette – DICAN Gheorghe – DIVIZA Vasile – FÂNTÂNARIU Suzana – GAVRIL Mihail – GROZA Carmen – GROZA Nicolae – HAGEA Victor – HATMANU Dan – IACOB Ioan – ILFOVEANU Ana-Ruxandra – IORDACHE Mirela – IORGA Nicolae – KÖTELES Robert – LICIU Lucian – MATTIS-TEUTSCH Waldemar – MOLDOVAN Anka –  MURESAN-MURIVALE Vasile – NEAMTU Lisandru – NICOLAU Mircea – NUTIU Romul – PARASCHIV Christian – PELMUS Stefan – POP-NEGRESTEANU Vasile – PREDA-SÂNC Marilena – RADOVAN Ciprian – SIDA Cristian – STAN Gabriel – TOLAN Vasile – VASILESCU Corneliu – VELICU Petre. Au total 52 artistes roumains résidents Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Roumanie.

 

Nom de la manifestation culturelle: Salon de peinture ROUMANIE CONTEMPORAINE.

 

Organisateur principal : Association Soleil de l’Est.

 

Curateur : Mina VRILLET, Membre du Comité International de la Société du Salon d’Automne, Grand Palais, Paris.

 

Partenaires : Ambassade de Roumanie en République Française, Cité Internationale des Arts, Paris, Département des Roumains de Partout, Galeries Dana Iasi Roumanie, Salon Sarria, Media Modernism Roumanie, Halewood Roumanie, municipalités de Collioure, Briare et Tours France.

 

Lieu : Cité Internationale des Arts, 18, rue de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris.

 

Période : Du 14 au 28 mars 2012, vernissage mardi le 13 mars 2012, à 18h.

 

Horaires : Ouvert du lundi au samedi de 14h à 19h.

 

Objectifs du salon : Les objectifs du Salon convergent vers la présentation des nouvelles orientations de la peinture contemporaine roumaine, à l’attention du public parisien, l’affirmation de la Roumanie en tant que pays culturel francophone, et la création de liens spirituels et professionnels entre des artistes peintres roumains établies sur différentes méridiennes européens.

 

Motivation : L’association Soleil de l’Est, créée en 1994, organise des événements culturels de qualité, à travers la présentation en France et aux Pays-Bas, d’une partie de la culture roumaine, particulièrement le segment de la peinture contemporaine.

Le présent Salon est un summum des plus de 80 expositions de peinture roumaine, organisées par Soleil de l’Est dans de prestigieux locations, telles que Fondation Taylor Paris Montmartre, Château royal de Collioure, European Pattent Office galerie Foyer Main Building, Den Haag, Pays-Bas, etc.

 

Photo credits: Cosmin Năsui

Contact :

Soleil de l’Est   e-mail : [email protected]           Tél. 09 52 41 29 20 / 06 70 28 22 49

Cité des Arts      www.citedesartsparis.fr                         Tél. 01 42 78 71 72

 

Saint-Cyr-sur-Loire, le 15 février 2012                                               Soleil de l’Est